Raccords rapides : des matériaux divers pour des environnements divers

Les raccords rapides sont utilisés dans de nombreux secteurs, de l’agriculture à l’extraction du pétrole et de du gaz, du terrassement au transport routier, en passant par d’innombrables applications industrielles, y compris dans le domaine chimique et alimentaire.

La conception et la réalisation des raccords rapides doivent donc tenir compte d’une grande diversité de facteurs et de conditions d’utilisation, pour pouvoir garantir un haut niveau de qualité et de sécurité avec une ligne complète de produits.

Pour cette raison, Stucchi se consacre depuis près de 60 ans au développement de solutions de pointe, capables de répondre pleinement aux besoins et aux standards de tous les secteurs où les raccords rapides sont un composant un fondamental pour l’exploitation quotidienne et le succès de l’entreprise : la qualité du travail de Stucchi améliore les performances et prévient des accidents qui pourraient causer des préjudices économiques, humains et environnementaux.

L’un des aspects cruciaux dans la réalisation de raccords rapides est d’évaluer leur exposition à la corrosion : cet endommagement progressif du composant varie selon l’environnement d’exploitation, et le processus peut évoluer très lentement ou, au contraire, être très agressif et rapide.

Nous pouvons néanmoins proposer quelques cas généraux :

  • Faible corrosion : les conditions environnementales ne présentent aucune particularité et les fluides hydrauliques utilisés n’endommagent pas les circuits dès lors qu’ils sont maintenus dépourvus de contaminations ;
  • Corrosion moyenne : elle est liée au fluide utilisé, comme dans le cas de systèmes de refroidissement qui utilisent des solutions à base aqueuse ;
  • Corrosion élevée : dans ces conditions, les raccords rapides doivent supporter un environnement hostile, comme dans le cas des plates-formes pétrolières off-shore.

Pour répondre à ces différentes conditions d’utilisation, on utilise principalement trois matériaux pour réaliser les raccords rapides :

  • Acier au carbone : il s’agit du métal le plus utilisé dans les raccords rapides, car il propose un bon équilibre entre caractéristiques techniques et commerciales, et excelle dans des contextes de faible corrosion ;
  • Laiton : facile à usiner, il présente une bonne résistance aux fluides moyennement corrosifs.
  • Acier inoxydable : ce matériau est extrêmement répandu dans la vie de tous les jours, mais dans le secteur des raccords rapides, on l’utilise principalement dans des conditions de corrosion élevée ; il est extrêmement résistant et durable et représente le choix d’excellence pour le secteur naval et sur les plates-formes offshore.

Pour exalter les caractéristiques de ces matériaux, Stucchi offre aussi des traitements de protection comme :

  • Chrome 3 : appliqué sur l’acier au carbone, c’est le traitement le plus utilisé. Il s’agit d’un traitement de galvanisation de la surface avec du zinc et du chrome qui augmente sensiblement la résistance à la corrosion ;
  • ZincNickel : L’alternative au Chrome 3 est un traitement de galvanisation de la surface avec un alliage spécial de zinc qui améliore la résistance à la corrosion ;
  • QPQ : c’est un traitement thermique qui réunit dureté superficielle des raccords et bonne résistance à la corrosion.

Les matériaux et les traitements utilisés dans la réalisation des raccords rapides sont le fruit du travail constant de recherche et de développement, réalisé par Stucchi pour assurer la qualité du produit final : Contactez-nous pour en savoir plus.

Nous contacter
Vous êtes en train de visiter notre site web avec Internet Explorer 11. Pour une meilleure expérience de qualité, nous vous recommandons de mettre votre navigateur à jour.
Télécharger un navigateur .